le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

blog
Marseille des eco-sapiens
100kg
C'est la quantité de déchets que produit un Français en plus qu'un Japonnais ! Principalement ce sont des déchets plastiques.
Vive la vaisselle compostable.
Normes pour les moteurs: la Commission européenne cède au lobby automobile
actualite Transport

Normes pour les moteurs: la Commission européenne cède au lobby automobile

Greenpeace estime que les mesures présentées le 19 décembre 2007 par la Commission européenne pour limiter les émissions de dioxyde de carbone des véhicules particuliers, privilégient les intérêts de l'industrie automobile européenne au lieu de relever le défi des changements climatiques.
Une actualité originale de Greenpeace

La Commission européenne propose de limiter les émissions à une moyenne de 130g de CO2/km pour les véhicules neufs d’ici à 2012 (contre 160g en 2006). Un objectif revu à la baisse par rapport à l’ambition initiale de 120g CO2/km. Pire, le texte ne propose aucune réduction supplémentaire à plus long terme, alors que les ONG demandaient un engagement sur 80g à horizon 2020.

Côté sanctions financières à l’encontre des constructeurs qui ne respecteraient pas ces limitations, la Commission opterait pour une amende de 20 € par gramme de C02 en trop en 2012, et de 95 € en 2015 seulement. Des pénalités trop légères pour avoir un effet dissuasif et qui ne seront intégralement appliquées qu’en 2015.

Enfin, ultime cadeau aux industriels : le taux d’émissions de CO2 des véhicules neufs serait calculé en fonction du poids des voitures. Rien pour les inciter à produire des véhicules plus légers, donc moins gourmands en carburant.

Greenpeace souhaite que la France pousse la Commission européenne à :
  • restituer l’objectif de 120g de CO2/km d’ici à 2012 et l’assortir d’un objectif de 80g de CO2/km à horizon 2020
  • prendre comme critère pour les standards d’émissions, l’utilité du véhicule (calculée à partir de l’empreinte au sol) et non son poids
  • imposer des sanctions fortes : 150 €/g de CO2 dépassant la limite légale, quel que soit le véhicule.
Greenpeace 20/12/07
Facebook Twitter
Correct
1 évaluation
Voir les commentaires
Correct
1 évaluation
Commentaires
Correct ereignend 30/12/07
le CO2 est l'arbre qui cache la forêt

Le débat sur les seuils d'émission de CO2 est un épouvantail qui détourne l'attention des vrais problèmes. Les seuils n'inverseront jamais les tendances, ils permettent juste de donner bonne conscience à ceux qui les respectent. Les émissions d'oxyde d'azote (et surtout de dioxyde) par les moteurs diésels ont un impact sanitaire plus direct et plus néfaste que le CO2. Les micro-particules également, mais ce sont justement les normes visant à les réduire qui ont conduit à des innovations productrices de NO2. Puisque la prise en compte de ce problème remettrait en cause les derniers investissements des industriels, on n'en parle guère au niveau politique. Quoi qu'il en soit, si on en parlait, ce serait encore pour fixer un seuil, comme si en deça d'un seuil quelconque, on passait de l'enfer au paradis. Les normes environnementales ne sont jamais que dilatoires, un rituel incantatoire au nom du Sauveur à venir... la "voiture propre". Vous montrez bien dans votre article sur la décroissance que les vraies questions à poser concernant la voiture sont plus radicales.

Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter