le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
Maïs et USA
Un tiers du maïs produit aux Etats-Unis finit en biocarburant.
Polémique sur les ampoules basse consommation

Polémique sur les ampoules basse consommation

Alors que l'Islande devient le premier pays européen à interdire les ampoules à incandescence, des doutes émergent quant à l'intérêt des ampoules basse consommation, un symbole de l'eco-consommation.

Malgré ses indéniables avantages économiques, la lampe basse consommation (LBC) dite aussi "fluocompacte" souffrait de la qualité de la lumière émise. Une lumière un peu faiblarde, un peu triste...

Aujourd'hui, les ampoules basse consommation offrent la même qualité et restent économiques. On les dit écologiques car elles durent 6 à 8 fois plus longtemps et consomment en moyenne 5 fois moins d'énergie. Bien sûr, on a tout de suite remarqué qu'en fin de vie ces ampoules étaient un déchet qui nécessitait une collecte spéciale en raison des gaz internes, comme le mercure, qui sont fortement polluants.

Le rayonnement électro-magnétique des ampoules basse consommation

Récemment, la CRIIREM, organisme indépendant de recherche sur le rayonnement électro-magnétique, a rendu publique une étude sur le rayonnement de ces ampoules. Surprise, elles émettent un fort champ électromagnétique (quelle fréquence ? l'étude ne le dit pas) dans un rayon de moins de un mètre. Au delà, pas de danger.
Mieux vaut donc éviter de les utiliser comme lampe de chevet ou de bureau.

En fait, ce rayonnement provient du ballast, dispositif électronique dans le culot de l'ampoule. La Criirem préconise l'utilisation de blindage pour diminuer ce rayonnement indésirable. Aujourd'hui, les principaux constructeurs d'ampoules ne proposent pas cette protection.

Un calcul énergétique étonnant

Des esprits astucieux font remarquer que certes une ampoule classique à filament dépense 90% de son énergie sous forme de chaleur, mais que cette énergie n'est pas gâchée en intérieur puisque cela contribue à chauffer une pièce. Ainsi, une ampoule basse consommation, qui elle chauffe peu, serait à proscrire si vous vous chauffiez à l'électricité...

Par ailleurs, une analyse du cycle de vie (ACV) devrait être menée afin de prendre en compte tous les éléments entant dans la production, le transport et l'élimination/recyclâge de ces ampoules basse consommation.

Verdict : comment s'éclairer ?

Comme souvent, la réponse n'est pas unique. Les initiatives urbaines, comme à Paris, qui consistent à remplacer les luminaires par des ampoules basse consommation restent pertinentes. Là où une ampoule à filament passait le plus "clair" de son temps à chauffer l'air extérieur..., la basse conso fournit un réel avantage écologique et économique sans risque pour la santé.

Pour la lampe de bureau, pourquoi ne pas songer à trouver un bureau pus éclairé et à travailler moins tard le soir..?
Quant à la lampe de chevet, une LED, un réseau de bougies ou une lampe à huile donnera une nouvelle ambiance à l'heure de s'endormir!

eco-sapiens 07/12/07
Facebook Twitter
Correct
13 évaluations
Voir les commentaires
Correct
13 évaluations
Commentaires
Correct chrisg. 22/08/08
avant de commercialiser

Bonjour et merci de répondre clairement à ce problème des Fluocompactes avant de commercialiser … Dans l'attente de vos réactions, cordiales salutations.
Chris

http://www.21esiecle.qc.ca/fluocompactes.htm

Bien eco-sapiens 22/08/08
basses conso avec parcimonie

eco-SAPIENS a figuré parmi les premiers à relayer l'information sur les ampoules basses conso. En décembre, nous avions à notre disposition surtout l'étude de la Criirem.

Pour nous, il y a effectivement pollution magnétique et cela peut influer sur les personnes electro-sensibles.

Pour les autres, nous recommandons de ne pas utiliser les BC si elles sont trop près (moins de 1,5m) des personnes. Typiquement les éviter en tant que lampe de bureau.

L'argument sur les économies de chauffage est selon nous insensé... Une lampe est-elle faite pour chauffer une pièce ? C'est plutôt sur la chaudière/aération qu'il faut jouer.

Enfin, nous recommandons quand cela est possible de recourir aux LED, plus économiques et a priori moins polluantes.

En espérant vous avoir éclairé.

Merci pour le lien et à bientôt

Chaleureusement

Correct fred_faz 24/11/08
Attention danger

Je suis de ceux qui font attention au réchauffement climatique et qui essayent d'adopter au mieux un bon comportement (consommation d'eau, électrique, isolation thermique...). Aujourd'hui on nous présente les ampoules basses consommation comme une solution "écolo". Si l'ampoule en elle même ne pose pas de soucis particulier, il faut savoir qu'elle devient extrêmement dangereuse en raison des gaz et SURTOUT du MERCURE qu'elle contiennent. Le mercure est classé dans la catégorie des "métaux lourds" et je vous invite à consulter le site du sénat à ce sujet:

http://www.senat.fr/rap/l00-261/l00-261_mono.html#toc13

 Cordialement

Correct abc sapiens 06/04/09
économie d'échelle avec les basse conso

Perso, je trouve l'idée quand même assez bonne de passer aux ampoule basse consommation.

Une ampoule qui dure 8 000 heures, permet d'économiser 48 kg de CO2, on évite aussi 120 cm3 de déchets nucléaires.

Si tous les européens utilisaient des ampoules basse consommation, nous ferions un économie de 40 térawatts par heure, soit l'équivalent de la production annuelle de 10 centrales de 500 MégaWatt.

(source Union Européenne :

http://www.europarl.europa.eu/news/expert/infopress_page/064-49662-047-02-08-911-20090217IPR49659-16-02-2009-2009-false/default_fr.htm )

Certes, il faut faire attention quand on les casse, les manipule car il y a un peu de mercure, et donc il faut faire l'effort de les recycler. Je rappelle que les ampoules incandescentes, elles ne sont pas du tout recyclées, donc il y a du verre, des métaux rares (le filament), un peu de plomb (la base du culot) qui se retrouve dans la nature.

Le bilan est loin d'être positif pour les ampoules à incandenscence !

Courage !

Grifty 30/05/09
Attention écolo mais pas bon pour la santé

Bonjour amis écolo, je me sent un peu gêné quand j'entends que toutes les ampoules dites luminaires vont être bientôt remplacée par des ampoules basse consommation "youpi tralala" EDF est content (qui vont se chargé de la destruction des ampoules basse consommation à cause de leur contenance en mercure), les écolo sont contents et les foyers équipés de ces ampoules vont faire des éconnomies d'éléctricté mais pas de notes de médecin ou plus précisement du cancerologue en effet ces ampoules basse consommationsont cancerigènes comme le confirme cette vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=rXWobketNPg

(faite un petit copier coller dans la barre d'adresse html)

Encore une idée bien pensée pour notre planête :)

Correct bill78 02/08/09
ampoule basse conso

Ainsi, une ampoule basse consommation, qui elle chauffe peu, serait à proscrire si vous vous chauffiez à l'électricité...

Personne n'a dit celà ! ce constat est simplement fait pout tempérer la soi-disant économie faite à utiliser ce type d'ampoules .Un peu comme tous les machins écolos qui doivent soi-disant faire gagner de l'argent .

Les ampoules basse-conso qui durent sont les ampoules de marque les plus chères (8 x plus chères qu'une bête lampe à incandescence) ,si vous combinez au fait qu'il faut compenser le température en hiver et qu'il faut apporter une somme d'argent plus importante à l'instant t0 qui ne génèrera pas d'intérêts ,vous êtes perdants sur le long terme .CQFD

Si on gagnait de l'argent en étant écolo ça se saurait

Je reconnais quand même à votre site un effort d'information objective qui fait souvent défaut à ce courant de pensée ,ex:WWF .

Correct juanito22 04/10/09
Ampoule BC fiable et écolo ???

Tout à fait d'accord avec bill78 (si on gagnait de l'argent en étant écolo ça se saurait) .

La cause est louable mais ne faisons pas croire n'importe quoi au gens avec ces ampoules, les panneaux solaires photovoltaïques et les éoliennes pour particuliers .

Mon expérience avec ces ampoules : sur deux luminaires j'ai monté au total 9 ampoules de marques Philips, équivalentes à 30W (en forme de flamme pour ne pas dégrader l'aspect esthétiques du luminaire).

Budget BC = 10€*9 = 90€

Budget incandescence : 0,8€ * 9 = 7,2€

Bilan 4 ampoules nazent en 6 mois.Pourtant utiliser dans le salon/séjour ou elles ne pas allumées par intermittence, et environ 3H / jour. On est loin des 6000 à 8000h !

Je suis donc assez déçu par ces ampoules que je remplacerais par des incandescentes dès que possible. De plus il y a un retard à l'allumage fort désagréable les premières minutes.

Je confirme qu'il faut compenser la température en hiver, j'ai fait un test avec les deux types d'ampoules dans une pièce vide avec l'éclairage en fonctionnement pendant une heure et sans chauffage actif bien sur. vous gagnez un petit degré dans la pièce qui fait quand même 60m² avec les incandescantes. Et je ne me fous pas du monde ! (personne dans la maison pendant le test)

quand je vois la polémique sur le rayonnement de ces ampoules BC + le mercure qu'elles contiennent + les gaz , je m'étonne que l'on puisse donné le nom d'écolo à celles-ci.

La Criirem a sommé les fabricants de faire le nécessaire pour blindé le ballast c'est peu dire !

A 1 mètre vous en prenez plein la tronche ! En plus du wifi, bluetooth et compagnie....

Quant aux ampoules à Led ce sera surement mieux quand elles éclaireront correctement. Il n'est pas question encore d'avoir ne serait ce que l'équivalent à 25W.

Chaque technologie a ces inconvenients j'en conviens mais de grace ne nous faisons pas passer pour des imbéciles en nous faisant croire qu'elles sont écolos !

En espérant avoir contribuer à l'enrichissement de ce site par mon expérience.

Correct spvictor 18/11/09
La loi
Désolé, mais je connais le prix fabrication industrielle des ampoules incandescentes de 75W. Salaires, charges, bénéfices multiples, taxes, transport, frais généraux l’ampoule est vendue 0,10 Euros HT et la grande surface vend à 0,8 euros TTC.Jusque là pas de problèmes.Et la chine, sans charges, sans taxes, sans bénéfices important avec des salaires à faire pleurer une madeleine, donc leur prix fabrication industrielle est de ? moindre qu'en France, sinon nous n'irions pas la bas; mais leur prix autorise un prix de vente TTC en France de 14 euros !Sans blague, on me prend pour qui ?Le pompon maintenant : il est question d’approximation de 100 W qui émet tant de lumens.Jusqu’à preuve du contraire, en France on parle LOI Française et pays de droit. Quand on s’adresse au public et/ou Internet, il faut utiliser des unités légales soit le CANDELA.Les unités scientifiques regardent les professionnels.

Que doit-on faire ? supprimer l'éclairage intempestifs en ville, rues de banlieues, autoroutes pour être écolo etc… ?

Quand à l'éclairement des basses conso, j'ai testé. J'en ris encore.

vendu 14 euros pour 20 W durée de vie jusqu'à ma mort, en réalité éclairement de 20 à 25 W. durée de vie non testé car j'ai jeté, je ne voyais plus rien.

Correct spvictor 18/11/09
décret
Juste une question : qui peut me préciser le numéro du décret, date et n° parution sur le J.O. qui interdit l’utilisation, la vente des ampoules incandescentes et oblige les acquéreurs à acheter et utiliser des ampoules dites "basse consommation" à 14 euros ? Grand merci.
Bien isma 19/11/09
pas de décret mais une convention et une directive européenne

Alors concernant le retrait des ampoules à incandescence, nous pouvons citer la Convention sur le retrait de la vente des ampoules à incandescence et la promotion des lampes basse consommation signé le 23 octobre 2008 entre le MEEDDAT et les distributeurs d'ampoules : http://www.developpement-durable.gouv.fr/article.php3?id_article=3816.

Et cette convention est dans la lignée de la directive européenne 2005/32/CE, dite « directive EuP » : Directive 2005/32/CE du Parlement européen et du Conseil du 6 juillet 2005 établissant un cadre pour la fixation d'exigences en matière d'écoconception applicables aux produits consommateurs d'énergie et modifiant la directive
92/42/CEE du Conseil et les directives 96/57/CE et 2000/55/CE du Parlement européen et du Conseil
.

 ouf !

J'espère avoir contribuer à vos investigations !

Correct spvictor 19/11/09
decret

merci isma, loin de dénigrer les directive européenne, ce que je recherche surtout est le décret voté en France, qui jusqu'à preuve du contraire est le seul à faire foi.

donc décret, date parution sur journal officiel.

Car je doute qu'on nous oblige par décret à ne pas acheter ceci, mais plutôt cela.

Bien Isma 20/11/09
Un décret n'est pas voté

Bon je trouve pas la parution au JO. Mais pour infos il me semble qu'un décret ne se vote pas c'est une émanation de l'Exécutif, le gouvernement et non le Législatif et nos chers parlementaires.

Mais bon cela ne donne pas la parution officielle.  

Correct spvictor 20/11/09
du mercure dans les ampoules

les ampoules au mercure existent depuis longtemps, pour avoir connu ce mode d'éclairage dans un atelier de ma jeunesse. De plus, ces ampoules étaient installés contre les poteaux EDF pour l'éclairage de quelques ruelles villageoises.

Dans une ville je ne vois aucun inconvénient à ce qu'elles soient utilisées, puisque les professionnels chargés de l'installation effectuent aussi l'entretien et le recyclage.

Quand au prix, c'est toujours le peuple qui finançait.

Mais l'utilisation des ampoules au mercure chez les particuliers.... voila une aberraton inutile.

Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter