le guide d'achat éthique

Trouver, comparer et acheter des produits bio, naturels, écologiques et équitables

Marseille des eco-sapiens
OGM versus Bio

346 Millions d'hectares = surface de culture mondiale en OGM

33 Millions d'hectares = surface de culture mondiale en BIO

La surévaluation du coût des constructions écologiques

La surévaluation du coût des constructions écologiques

Un rapport du WBCSD d'août 2007 révèle la méconnaissance des professionnels de l'immobilier en matière de constructions écologiques
Une actualité originale de WBCSD

Une étude récente du WBCSD, le conseil mondial des entreprises pour le développement durable) montre qu’il est nécessaire d’augmenter le nombre de maisons passives, mais que les coûts des constructions écologiques sont surestimés de 300%. Les acteurs principaux dans les domaines de l’immobilier et de la construction évaluent mal les coûts et les bénéfices des maisons écologiques, ce qui ralentit fortement l’augmentation de l’efficacité énergétique dans le domaine de la construction.

Les 1.400 personnes interrogées dans le cadre de cette étude ont évalué le prix des bâtiments écologiques à 17% au dessus des bâtiments conventionnels, soit plus du triple de la différence réelle qui est d’environ 5%. Dans le même temps, elles ont estimé que les gaz à effet de serre émis par les bâtiments représentent 19% de la totalité des émissions de GES dans le monde, alors que ce chiffre monte en vérité à 40%.

L’étude montre également que moins d’une industrie sur sept a pris part dans un projet de construction écologique. Cette proportion s’étale de 45% en Allemagne à seulement 5% en Inde. Près de 20% des architectes, ingénieurs et constructeurs ont participé à des projets de construction écologique, contre quelque 9% des propriétaires et locataires.

Les bâtiments représentent déjà près de 40% de l’utilisation mondiale des énergies fossiles, et on prévoit une augmentation sensible de la consommation des bâtiments dans les pays les plus peuplés et se développant le plus rapidement, comme l’Inde et la Chine.

L'étude met l’accent sur la nécessité de promouvoir les savoir-faire et les technologies pour les bâtiments écologiques, et le WBCSD incite à la construction de bâtiments passifs dans le monde entier. Les bâtiments passifs réduisent les besoins en design, sont très efficaces et produisent au moins autant d’énergie qu’ils en utilisent.

traduction J. Rognon

WBCSD 18/09/07
Facebook Twitter
0 évaluation
Voir les commentaires
pas de commentaires
Inscription | Connexion

X

Pour ne rien rater de notre actualité,
inscrivez-vous à notre newsletter !

Derniers produits consultés
Dernières infos consultées
Partager :
  • envoyer à un ami
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Google
  • Viadeo
Follow Me on Pinterest

Publicité
Cadeau de noël écolo et éthique

Radio Ethic et eco-sapiens
écouter